Face à la demande croissante du béton prêt-à-l’emploi et des chapes fluides en Charente-Maritime (17), EDYCEM BPE renforce sa dynamique sur ce secteur géographique. Il poursuit son programme de modernisation des centrales à béton sur ses sites de Saintes et La Rochelle. Des outils « nouvelle génération » sont ainsi mis en place pour favoriser le développement de produits innovants et l’optimisation des services. Dans la lignée de la politique RSE d’EDYCEM BPE, la conception de ces centrales allie capacité de production, préservation de l’environnement, gestion efficace de l’eau et amélioration des conditions de travail.

Ce dispositif industriel s’accompagne également du recrutement d’un nouveau Directeur Régional sur l’ensemble du secteur Sud. Depuis septembre 2018, WILFRIED DECOMBREDET pilote huit centrales, allant de la Charente-Maritime à l’Aquitaine en passant par les Deux-Sèvres. Motivé par le challenge, cet homme de terrain qui possède une expertise de plus de 25 années dans le béton, a pour principales missions d’assurer le développement commercial du béton prêt-à-l’emploi et l’animation des équipes d’exploitation. « En capitalisant sur les forces d’EDYCEM, telles que les compétences des équipes, la fluidité des échanges entre nos différents services et la diversité de nos produits, nous gardons toujours en ligne de mire la satisfaction de nos clients. », explique-t-il.

TECHNOLOGIE ET RÉACTIVITÉ

Les deux centrales à béton des sites de Saintes et La Rochelle se distinguent par un niveau de technicité élevé. Une ligne de pesage et d’introduction des constituants s’adapte aux spécificités des attentes des clients en offrant une large gamme de produits tels que la chape fluide KALKISS® ou encore les bétons décoratifs LUMILISS®. Les centrales bénéficient du système de pilotage logistique d’EDYCEM BPE. Organisés selon un planning de livraison prévisionnel centralisé, les déplacements des camions toupies sont définis par pôle de commande. Ce pilotage garantit une livraison optimisée.

UNE MODERNISATION RESPONSABLE

Chaque détail du programme de modernisation des sites a été pensé dans le respect de la politique RSE menée par EDYCEM BPE. En témoigne la réintroduction des eaux usées de process dans le cycle de production avec la mise en place de bassins de décantation. Des plateaux de sédimentation permettent également le traitement des eaux de lavage des camions toupies et du poste de chargement (boues et eaux de production). Cette démarche vise à :

  • traiter les eaux : en bout de pente, un bassin d’agitation récolte les eaux et maintient les matières en suspension afin de les réutiliser dans certaines formules de béton,
  • réutiliser les eaux pour le lavage des cuves des camions toupies,
  • trier puis stocker les matières semi-solides dans des cases d’assèchement pour y être évacuées vers des sites de traitement agréés.

En complément d’autres dispositifs viennent compléter cette politique RSE :

  • une structure en tôles ondulées laquées, étanche et isolante, réduit les nuisances générées par les mécanismes de fonctionnement,
  • les teintes, formes et volumes ont été étudiés pour intégrer les deux bâtiments dans leur environnement immédiat,
  • des éclairages LED et des variateurs de puissance sur les malaxeurs limitent la consommation électrique sur les deux centrales,
  • sur le site de La Rochelle, une rampe d’humidification, positionnée au niveau de l’approvisionnement des granulats, réduit les éventuelles nuisances de poussières.

» Télécharger le communiqué de presse (pdf – 599 Ko)